Accueil Culture Livres

King reste le roi de la terreur

« Revival » est un grand cru, robe thriller, arôme fantastique

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Bien sûr, Stephen King n’a pas besoin qu’on lui fasse l’article : ses livres se vendent magnifiquement sans l’aide des médias et tous les fans se sont déjà précipités sur ce dernier opus, Revival. Mais j’ai eu envie, merci de me l’accorder, de me faire plaisir en vous faisant part de mon excitation d’avoir lu ces 448 pages quasi d’une traite. Jusqu’à son dénouement extraordinaire, qui mêle la foudre et la mort, et ce qui se cache de l’autre côté du miroir. En un hommage glorieux à ceux qui l’ont précédé et qui, comme il le dit en exergue du roman, «  ont bâti ma maison  » : Mary Shelley, Bram Stoker, H.P. Lovecraft, ; Clark Ashton Smith, Donald Wandrei, ; Fritz Leiber, August Derleth, Shirley Jackson, Robert Bloch, Peter Straub et Arthur Machen. Les amateurs de fantastique et d’horreur reconnaîtront leurs idoles. Les autres ont tout intérêt à les rencontrer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs