Accueil Monde Proche-Orient

Jérusalem: le «jour historique» où Trump a aligné les USA sur Israël

À côté de ce gros cadeau fait à Israël, l’Américain n’a rien cédé aux Palestiniens, à qui il promet tout de même de tout faire pour promouvoir la paix…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Comme annoncé, Donald Trump a donc délivré mercredi soir à Washington le (court) discours que tout le Proche-Orient – à l’exception d’Israël – craignait : pour la première fois, a-t-il confirmé, les États-Unis d’Amérique reconnaissent Jérusalem comme la capitale de l’État d’Israël. Le président américain a rappelé que le Congrès avait adopté en 1995 à une écrasante majorité une loi transférant l’ambassade des USA de Tel-Aviv à Jérusalem et que les différents locataires de la Maison-Blanche avaient, depuis lors, dû signer une dérogation tous les six mois, pour empêcher la mise en œuvre de cette loi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Michiels Laurence, jeudi 7 décembre 2017, 12:32

    Avant la résolution 478 votée en 1980, 13 pays avaient une ambassade à Jérusalem : la Bolivie, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République dominicaine, l'Équateur, le Salvador, le Guatemala, Haïti, les Pays-Bas, le Panama, l'Uruguay, le Venezuela. Suivant les termes de cette résolution, les 13 ambassades ont été déplacées à Tel Aviv. (wiki)

  • Posté par Arnould Philippe, jeudi 7 décembre 2017, 12:17

    Petit rappel : le congrès l'a reconnu en 1995. Ce qu'il se passe, c'est que tous les 6 mois, le président devait reporter la décision 6 mois plus tard. Il a juste pas fait ça. De plus, le déménagement de l'ambassade n'est pas annoncé et se fera aux calendes grecques. Il n'y a aucune référence d'une capitale indivisible non plus.

  • Posté par Denis Jean-pierre , jeudi 7 décembre 2017, 16:54

    Il s'agit d'un geste symbolique d'une très grande portée. Un bras d'honneur au droit international et à tous les autres pays du monde sauf deux!! Je conseille de revoir le film de Stanley Kubrick: "Docteur Folamour" ici c'est "seulement" Foldingue...à suivre...

  • Posté par Alain Ceuleers, jeudi 7 décembre 2017, 7:01

    Un débile à la tête du monde "démocratique", depuis la guerre d'Irak, ces gens sème le chaos et la misère.

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs