Accueil Société Régions Bruxelles

Manifestation catalane à Bruxelles: Puigdemont appelle l’Europe à faire preuve de courage

La police a comptabilisé environ 45.000 personnes à la manifestation en soutien à la Catalogne.

Temps de lecture: 1 min

C’est un Carles Puigdemont manifestement satisfait qui s’est exprimé jeudi après-midi à l’issue de la manifestation qui a mobilisé 45.000 Catalans dans les rues de Bruxelles. Le président destitué de la Catalogne a remercié ses compatriotes ainsi que la police bruxelloise qui a encadré l’événement.

Avec 45.000 participants, la manifestation qui s’est déroulée ce jeudi à Bruxelles est «l’une des plus grandes démonstrations depuis des années» dans la capitale belge, s’est félicitée l’Assemblée nationale catalane (ANC).

Carles Puigdemont, large écharpe jaune autour du cou, était manifestement satisfait de l’affluence. Il a remercié la foule en catalan et a également dit «merci» aux services d’ordre bruxellois.

«L’Europe ne doit pas avoir peur de défendre les valeurs démocratiques fondamentales», a-t-il déclaré, combatif. «La Catalogne veut poursuivre sous la forme d’un pays démocratique. Nous continuerons à y oeuvrer pacifiquement ici au coeur de l’Europe

M. Puigdemont a terminé son discours pas un message à l’adresse du Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, qualifié d’ennemi. «Une démonstration de cette ampleur pour défendre des criminels?», a-t-il interpellé, alors que plusieurs ex-leaders catalans sont en prison. «Non. Ces gens ne viennent pas en masse dans les rues pour défendre des criminels. Ce sont des démocrates.»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Bernier A., vendredi 8 décembre 2017, 14:04

    Oui mais dans les règles démocratiques, il y a aussi le respect des lois et en particulier des lois fondamentales ou constitutions. Où allons-nous si toutes les régions (riches) d'Europe veulent faire sécession? Bien sûr le fonctionnement des pays européens et de l'Europe elle-même doivent être revus et améliorés, mais cela doit se faire dans les règles et pas de façon sauvage comme les Catalans essayent de le faire. S'il ne sont pas des criminels il est évident qu'ils sont dans l'illégalité quoiqu'en pense la NVA. Les Basques de leur côté l'ont bien compris et ne s'en portent pas plus mal. Comme dit par ailleurs, le vrai courage aurait été pour Puigdemont de défendre ses positions au sens géographique du terme et en assumant tous les risques qu'il court en restant en Catalogne toujours partie de l'Espagne jussqu'à preuve du contraire. Excusez-moi pour ces évidences mais on ne les entend pas beaucoup de la part de nos responsables qui auraient dû interdire ce genre de manifestation!

  • Posté par Mahy André, jeudi 7 décembre 2017, 17:32

    Monsieur Puigdemont, faites preuve de courage, rentrez chez vous

  • Posté par Burniat Walter, jeudi 7 décembre 2017, 17:23

    Catalans minoritaires et région la plus riche: "l'indépendantisme" est un déni de solidarité politique, économique et sociale. Monsieur Puigdemont, rentrez chez vous! Vous n'êtes pas un démocrate!

  • Posté par Lambert Guy, jeudi 7 décembre 2017, 16:36

    Et moi, j'appelle Mr Puigdemont a aussi faire preuve de courage ...en rentrant en Espagne.

  • Posté par Pirlot Mia, jeudi 7 décembre 2017, 16:53

    Moi aussi!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs