Accueil Opinions

Le défi climatique: un enjeu de civilisation

Dans cette carte blanche, Thérèse Snoy, députée fédérale Ecolo-Groen ! 2007-2014, explique que sauver le climat implique pour notre société de changer son comportement et ses valeurs. Car la crise écologique connaît bien une dimension sociale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Le réchauffement climatique pose un défi à l’humanité. Voilà que sa « maison brûle », comme l’avait dit M.Chirac[1]. L’activité humaine en étant la cause principale, l’homme se fait pyromane de sa propre demeure. Alors que se prépare la conclusion d’un accord mondial à Paris, plusieurs leaders spirituels se sont exprimés haut et fort en faveur d’un autre rapport à la Terre, à la nature, au vivant, plaidant de façon convergente pour un modèle de développement socialement plus juste et préservant les ressources naturelles pour les générations futures.

En deux mots, les leaders spirituels nous disent que « sauver le climat » implique une révolution des esprits, des valeurs, des comportements, bref un changement de paradigme complet de la société dans laquelle nous vivons.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs