Accueil Culture Livres

Alain Dartevelle, l’écrivain de la réalité truquée

L’auteur belge Alain Dartevelle est mort.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Alain Dartevelle a succombé à la maladie, dans la nuit du 6 au 7 décembre à l’hôpital Erasme. Il avait 66 ans. C’était un écrivain des marges, science-fiction, fantasy, fantastique, polar même. Mais il n’aimait pas vraiment qu’on lui accole une étiquette : il n’aimait rien davantage que de mêler les genres narratifs, de déranger leurs agencements coutumiers, de modifier leurs fins, de les pervertir. Et il les agrémentait à sa propre sauce, faite d’une érudition remarquable, d’une vraie connaissance de la littérature, et pas seulement de genre, d’une ironie particulière, d’une distance parfois caustique, parfois cruelle cachée sous une écriture d’apparence primesautière mais extrêmement travaillée et immédiatement reconnaissable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs