Accueil Culture

À la poursuite de la baleine blanche

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Pas de meilleur passeport que cet album richement illustré par le grand peintre russe contemporain Anton Lomaev pour embarquer à bord du baleinier le Péquod, en compagnie du capitaine Achab. Ce format exceptionnel est une porte d’entrée magique dans le monde imaginaire de Melville. Dans des tons bleu-gris, mâtinés ci et là de sépia, les fresques à l’huile de Lomaev, mi-réalistes, mi-fantastiques, résonnent parfaitement avec l’épopée de Moby Dick, et l’affrontement légendaire entre Achab et la créature qui l’obsède.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs