Accueil Économie

Charles Michel va chapeauter Marie-Christine Marghem sur le dossier nucléaire

Dimanche soir, le Premier ministre a repris la main dans le dossier nucléaire (prolongation de Doel 1 et 2). Désormais, il négociera avec Electrabel en tandem avec Marie-Christine Marghem. L’objectif : aboutir dans quelques jours.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

On le sent : l’accord n’est pas bien loin. Mais la dernière ligne droite n’est jamais la plus simple à négocier. En plus, le temps presse, car l’État doit conclure un deal avec Electrabel avant la fin du mois de novembre, comme l’impose la loi actuelle.

De quoi parle-t-on ? D’un accord entre Electrabel et l’État belge sur les clauses financières de la prolongation de Doel 1 et 2, les deux plus vieux réacteurs anversois. La volonté du gouvernement est de les faire tourner 10 ans de plus, jusqu’en 2025. Electrabel - le propriétaire - n’y est pas opposé. Mais à une seule condition : que la taxe nucléaire annuelle imposée à l’énergéticien soit revue à la baisse. Et on parle de gros sous, plusieurs centaines de millions d’euros en moins. Alors ça négocie sec en coulisses.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs