Liège: des conseils de quartier pour influer la politique communale

Dans cet article

Comment restaurer le lien entre le citoyen et le monde politique sans tomber dans le clientélisme où l’intérêt partisan ? Le mouvement politique Vega propose d’activer une disposition régionale qui prévoit que les communes de plus de 100.000 habitants puissent créer des conseils de quartier dont les membres sont élus au même titre que les conseillers communaux.

« Nous souhaitons que le conseil communal de Liège crée, dans la perspective des prochaines élections, ces conseils de quartier. Les élections auraient lieu le même jour que les élections communales. Cela permettrait d’insuffler de la démocratie dans les enjeux communaux, le citoyen n’étant plus un consommateur de décisions politique mais un co-constructeur du devenir commun », indique François Schreuer, conseiller communal Vega qui avance le chiffre de 12 conseils de quartier relatifs à des entités de 16.300 habitants en moyenne soit une taille supérieure à la moyenne des communes wallonnes.

Quelles seraient les tâches remplies par ces conseils de quartier ? « Ils peuvent influer la politique communale en mettant certains points à l’ordre du jour ou en affectant des budgets à des aménagements publics par exemple », explique François Schreuer. Ces conseils de quartier peuvent également bénéficier de délégation de compétences par le conseil communal. « Pour des dossiers locaux, ce serait une façon d’impliquer le citoyen dans la politique communale et de le mettre face à ses responsabilités. Ces entités constitueraient un échelon manquant à ce jour dans la vie démocratique locale. On peut espérer que les logiques partisanes y aient moins cours qu’aux échelles supérieures et qu’ils fassent effectivement usage du droit d’initiative que la loi leur consent ».

La proposition sera déposée part Vega au conseil communal du mois de janvier.

Métropole

Par Philippe Bodeux

Après le MR, Vega

Hasard du calendrier ou signe que le sujet mobilise à nouveau le Landerneau politique ? Ce jeudi, alors que le MR présentait son « plan métropole », la coopérative politique Vega qui compte deux élus communaux dans la province de Liège avançait ses propositions en la matière. « Selon nous, la volonté du MR de créer une métropole à l’échelon provincial augure une prise de pouvoir sur l’agglomération liégeoise en utilisant les réservoirs de voix rurales pour assurer une mainmise sur l’aire urbaine », déclarent les conseillers François Schreuer (Liège) et Olivier Baltus (Trooz) dont le mouvement politique défend un modèle qui réunit les communes sur base des enjeux qu’elles rencontrent avec six entités sur le territoire provincial dont une importante : Liège-Métropole.

Sur le même sujet
Lois et règlements
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous