Accueil Monde

«Si une voiture a un accident, le reste du convoi ne s’arrête pas!»

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 1 min

Le premier contact avec la capitale éthiopienne pour les journalistes, outre les embouteillages ? Un briefing organisé par l’Unicef pour planter le décor et esquisser les projets sur place de l’organisation humanitaire.

Mais un briefing qui s’ouvre par… une présentation des règles à respecter en termes de sécurité : attention aux pickpockets ; ne pas porter de bijoux ; sortir en groupe le soir ; « prendre une photo au mauvais endroit au mauvais moment peut vous envoyer en prison ». Quant aux deux jours prévus dans l’arrière-pays, ces mardi et mercredi :« Si l’une des voitures a un accident, la police et les personnes appropriées s’en occuperont, mais le reste du convoi poursuivra sa route »  ; « ne retardez pas le convoi, rentrer de nuit n’est pas recommandé, surtout pour un convoi VIP ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs