D1A: Anderlecht dominé à domicile par Charleroi, trois joueurs exclus (1-3)

Le deuxième face au troisième. L’importance de cette rencontre peut se résumer avec cette simple phrase. Pour le compte de la 18e journée de Pro League, Charleroi (2e avec 35 points avant le match) se rend au Parc Astrid pour affronter son poursuivant direct, Anderlecht (3e avec 34 points avant le match).

La rencontre débutait réellement après le quart d’heure de jeu. Après un round d’observation, Rezaei s’écroulait dans la surface adverse après un contact avec Deschacht. Penalty pour les Zèbres et carte jaune pour le défenseur. L’attaquant se faisait justice lui-même et trompait Sels pourtant parti du bon côté (0-1, 16’).

Anderlecht réagissait en multipliant les apparitions devant le but de Penneteau. Onyekuru obligeait le gardien à la parade sur une belle tête captée en deux temps (22’). Vanhaezebrouck était contraint de remplacer Trebel, blessé, par Teodorczyk (29’).

Alors que les Anderlechtois tentaient de refaire leur retard, Deschacht commettait l’irréparable en fauchant Benavente peu après la demi-heure de jeu. Une deuxième faute qui lui valait une nouvelle carte jaune, synonyme d’exclusion (34’). En supériorité numérique, Charleroi faisait le plein de confiance et manquait de doubler le score à deux reprises en fin de première mi-temps. D’abord sur une tête de Rezaei qui venait mourir sur la transversale de Sels, puis par Benavente qui ratait son face-à-face avec le gardien des Mauves.

En seconde période, le match devenait plus physique. Monsieur Visser interrompait à de nombreuses reprises le jeu. Si Anderlecht ne parvenait pas à trouver la faille dans une défense de Charleroi compacte, les Carolos réussissaient, eux, à faire la différence sur leur première occasion dangereuse de la deuxième mi-temps. Dans un geste désespéré, Sven Kums empêchait Rezaei de reprendre un ballon contré par la défense mauve. Dans sa tentative, le joueur taclait le ballon qui venait tromper un Sels impuissant (0-2, 60’).

Dix minutes plus tard, c’est Benavente qui se présentait devant la cage anderlechtoise après un cafouillage de la défense adverse. Sans se poser de question, le numéro 14 des Zèbres plantait un troisième but dans ce match, tuant tout suspense (73’). Relâchant la pression, Charleroi se fait cependant surprendre en fin de rencontre par Onyekuru qui parvenait à battre Penneteau d’une jolie frappe croisée (82’).

Les dernières minutes du match étaient très tendues, Monsieur Visser sortant deux nouveaux cartons rouges. C’est d’abord Baby qui était exclu pour un second jaune en moins d’une minute (84’) juste avant Teodorczyk (86’). L’attaquant polonais prenait, lui aussi, un deuxième avertissement dans ce match pour simulation. La rencontre se terminait donc à 9 contre 10.

Avec cette victoire, Charleroi conforte sa deuxième place (38 points) creusant le trou avec son poursuivant direct mauve (3e avec 34 points)

Buteurs : Onyekuru (82’) / Rezaei (s.p. 16’), Kums (auto-but, 60’), Benavente (74’)

Exclus : Deschacht (double jaune 15’ et 34’), Teodorczyk (double jaune 80’ et 86’) / Baby (double jaune 83’ et 84’)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous