Serie A: face au Chievo, la Roma et Nainggolan n’en profitent pas

©AFP
©AFP

L’AS Rome avait une bonne occasion dimanche de se rapprocher un peu plus des leaders du championnat d’Italie après le nul 0-0 entre la Juventus et l’Inter Milan samedi, mais les Giallorossi ont été tenus en échec 0-0 sur la pelouse du Chievo Vérone lors de la 16e journée.

Les Romains, qui comptent un match en retard à disputer au mois de janvier, restent 4e, à cinq points de l’Inter, leader, et à trois de la Juventus et de Naples. Les Napolitains peuvent d’ailleurs reprendre les commandes du championnat en cas de succès dans l’après-midi face à la Fiorentina.

Dans un championnat où les équipes de tête tiennent un rythme infernal, les Giallorossi pourraient regretter ces points perdus contre une équipe qui ne fait pas partie des prétendants à l’Europe. Mais dimanche, la Roma a surtout eu le malheur de tomber sur un gardien dans un jour exceptionnel, Stefano Sorrentino sortant au moins quatre arrêts de haut niveau.

Le plus beau est arrivé à la 82e minute avec un superbe réflexe du pied sur une frappe déviée du jeune Schick, enfin titulaire après un début de saison très perturbé par les blessures. Mais Sorrentino s’était déjà illustré en première période avec une double parade impressionnante devant Schick puis Gerson (24e). Après la pause, ce sont Gonalons (60e) puis Kolarov (65e) qui ont buté sur le gardien italien, Dzeko envoyant lui sa volée du gauche au-dessus de la barre.

Côté Chievo (8e), les occasions ont été rares en dehors d’un tir d’Inglese sur la barre en début de match (12e).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous