Premier League: Liverpool coince dans son derby contre Everton (videos)

©AFP
©AFP

Les « Reds » (4e avec 30 pts) n’ont pas su profiter du revers de Chelsea à West Ham samedi (1-0) pour doubler les « Blues » (3e avec 32 pts).

A Anfield, face à la puissance offensive de Liverpool, le nouvel entraîneur d’Everton Sam Allardyce n’avait pas pléthore de choix tactiques. Il fallait bétonner, tenir et croiser les doigts pour obtenir un petit quelque chose en contre-attaque.

C’est réussi. Les » Reds « ont eu beau avoir près de 80 % de la possession et frapper 23 fois au but (3 tirs pour Everton), ils n’ont marqué qu’une seule fois grâce au 18e but de la saison de Salah. L’Egyptien a éliminé Martina puis Gueye pour aller chercher du gauche la lucarne opposée de Pickford (44) pour un but sublime.

En face, Calvert-Lewin, légèrement bousculé par Lövren sur un contre, s’est contenté de tomber dans la surface pour obtenir un penalty transformé par Rooney pour l’égalisation (77).

Les » Reds «, par moments trops sûrs d’eux, pourront regretter les choix parfois incompréhensibles de Mané, tellement à la recherche de son but qu’il en oubliait ses coéquipiers, comme lors de cette contre-attaque juste avant la pause où le Sénégalais a oublié Solanke, Oxlade-Chamberlain et Salah pour un but qui aurait été tout fait.

Mais la maladresse de l’attaquant va sans doute rejaillir sur Jürgen Klopp. L’entraîneur avait fait le choix de se passer de ses deux vedettes brésiliennes, Coutinho et Firmino, offrant à la place une rare titularisation à Solanke en pointe et à Oxlade-Chamberlain en milieu offensif.

Au total, l’Allemand avait procédé à six changements par rapport à la large victoire contre le Spartak Moscou (7-0) en milieu de semaine. Si dans l’animation Liverpool est resté fluide, Firmino et Coutinho, entrés en cours de match, aurait, eux, peut-être réussi à tuer le match.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous