Accueil Culture Cinéma

«Star Wars», personne n’y échappe

Le premier Star Wars a vu le jour en 1977. Son influence a imprégné toute notre culture. Et ce n’est pas fini, alors qu’arrive « Les derniers Jedi » sur nos écrans ce mercredi.

Récit - Temps de lecture: 5 min

Le nouveau Star Wars sera mercredi sur nos écrans. Les réactions initiales, enregistrées après la première de ce samedi à Los Angeles, le classent parmi les bons épisodes de la saga. Digne de la première trilogie, à l’heure où les pérégrinations de Luke Skywalker dans cette galaxie « far far way » célèbrent leurs 40 ans !

À l’époque, la seconde moitié des années 70, George Lucas pensait réaliser un film « commercial ». Collant au classicisme hollywoodien (du « divertissement plus simple », comme il dit alors), tout en ne rompant pas avec son travail expérimental entamé dans ses courts-métrages d’étudiant à Los Angeles – à l’Université de Californie du Sud –, et nourri aussi de son intérêt pour le documentaire.

Quand il sort en 1977, Star Wars , aujourd’hui sous-titré Un nouvel espoir , va faire office de conte. De fable. De mythologie moderne à un moment où il n’en existait plus pour tout un jeune public. Nombre de ses proches verront pourtant dans ce film une sorte de dérapage, de parenthèse avant un retour à du « vrai cinéma ». Francis Ford Coppola, par exemple, explique dans un documentaire diffusé en 97 par la BBC : « George était l’un des réalisateurs américains les plus talentueux de cette époque. Et d’une certaine manière, avec l’immense succès de Star Wars, nous avons été privés des films qu’il allait faire, et qu’il aurait pu faire, et à la place, nous nous retrouvons avec ce gigantesque complexe industriel et marketing. »

Vers l’infini et au-delà

Cassettes puis dvd, jeux vidéo, bouquins, merchandising et autres produits du fandom sont venus alimenter un univers sans cesse plus étendu. Sept autres films, aussi, et de l’animation. Ce Star Wars de 77 aura eu largement le temps d’imprégner notre culture. Et pas seulement cinématographique. Même si cet épisode initial compte bien plus de références esthétiques et techniques qu’on n’a voulu lui en prêter voilà 40 ans. De fait, George Lucas, ce control freak un chouïa misanthrope, emprunte alors au cinéma contemporain français, asiatique ou russe. Alphaville de Godard a directement influencé le design et la culture de l’Etoile Noire, rappelle Will Brooke dans l’ouvrage qu’il consacre à Star Wars dans la série « Les classiques du Cinéma ».

En fait, il a là plus qu’un plaisir (éventuellement régressif) pour les geeks : un véritable « objet » dont l’impact culturel se fait toujours sentir. Parfois même sans qu’on ne s’en rende compte. Et on ne parle même pas d’expressions comme « que la Force soit avec toi ». Prenons par exemple le 7e Art… Et cette héroïne terriblement burnée – pardon – qu’est la Princesse Leia : qui oserait dire qu’elle n’est pour rien de rien dans l’existence d’une Katniss Everdeen ( The hunger games ) ou d’une Sarah Connor ( Terminator ) ? Tandis que pour les besoins de son film, George Lucas crée Industrial Light and Magic (ILM, où l’on travaillera sur de nouveaux systèmes de caméra, ou encore la motion capture), on prête même aux Star Wars des années 70 et 80 d’avoir initié du côté de Hollywood ce « système » de la trilogie qui nous vaudra du Mad Max , de l’ Indiana Jones et du Matrix .

Christopher Nolan a cité La guerre des étoiles parmi les films qui ont inspiré son Interstellar . David Fincher, l’homme du Fight club et de Seven a travaillé sur les effets spéciaux du Retour du Jedi avant de… refuser de réaliser un film de la franchise. Quant à Joe Johnston, qui a signé Captain America : The first Avenger en 2011, il fut directeur artistique pour la trilogie originale.

L’empreinte Disney

Parodies, emprunts, même (« It’s a trap », placardé sur la bobine de l’Amiral Ackbar) ont aussi contribué à « enrichir » notre pop culture. Kanye West et Kim Kardashian ont flashé l’un sur l’autre lors d’un tournage pour Comedy Central, tournage pour lequel ils étaient déguisés en personnages de Star Wars. Stormtrooper pour lui, bikini d’esclave de Jabba pour elle. Les Marseillais d’IAM parlent politique dans L’Empire du côté obscur. Et Banksy s’inspire pareillement de l’œuvre de Lucas… dont Ronald Reagan tire le nom de son fameux système de défense anti-missile, qui ne changera de dénomination que sous l’administration Clinton. Et que dire de ce culte Jedi qui s’est développé dans nombre de pays (anglo-saxons) à côté de religions plus ancestrales ?

Mais tout ça, c’était avant… Avant le rachat par Disney, avant que le complexe décrit par Coppola devienne encore plus immense. Deux parcs d’attractions américains accueilleront bientôt des « Star Wars lands » tandis qu’un show télé s’annonce pour 2019. Une nouvelle trilogie – la quatrième donc – va être mise en chantier, et le plan spin-off poursuit son développement avec un film imaginé autour du personnage de Han Solo. Kathleen Kennedy, recrutée par George Lucas quelques mois avant la vente à Disney et aujourd’hui présidente de Lucasfilm n’a pas de doute sur la question : il y a amplement matière à exploitation, au-delà de ce long-métrage devenu culte avec les années. Mieux, comme le relève Christopher Palmeri sur le site de Bloomberg : « Disney a apposé sa griffe sur ce business d’une autre manière. ILM a développé ses départements de Singapour et Vancouver, en a ouvert un autre à Londres, en réaction à la globalisation de l’industrie et au développement des dispenses de taxes offertes un peu partout. »

L’autre jour, France 2 diffusait une soirée célébrant les dix ans de la tournée Stars 80. « La foire à la saucisse » , titrait Le Figaro, en évoquant l’intervention improbable des personnages de Star Wars dans le déroulement de cette célébration de la nostalgie. Pub subliminale pour le film qui arrive ? Allez savoir… Un jour peut-être, on aura oublié « Boys boys boys ». Par contre, il paraît que vous et moi ne serons plus de ce monde quand surviendra le dernier épisode d’un récit entamé un jour de 77. Et ça, c’est une théorie très sérieuse !

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez toutes les sorties, salles et horaires sur Cinenews

Découvrez le programme
Cinenews Voir les articles de Cinenews