Accueil Monde Proche-Orient

Israël: Netanyahou s’en prend à l’UE avant de s’y rendre

Avant d’arriver à Bruxelles, le Premier ministre israélien, qui est également ministre des Affaires étrangères, ouvre déjà le feu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Binyamin Netanyahou, l’insubmersible Premier ministre israélien, a choisi l’offensive avant de se rendre à Bruxelles et de rencontrer ses homologues européens au niveau des ministres des Affaires étrangères (titre qu’il porte également). En allusion à la représentante européenne pour les relations extérieures Federica Mogherini, qui avait mis en cause jeudi la reconnaissance par l’Américain Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, Netanyahou a déclaré samedi qu’il n’acceptait pas « l’hypocrisie de ces voix en Europe qui condamnent Trump mais pas les roquettes ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Denis Jean-pierre , lundi 11 décembre 2017, 17:36

    Ce doit être jouissif pour Bibi de voir toutes ces carpette â ses pieds. Pour info., la cause des roquettes c'est l'injustice qu'il entretient avec perversité associée à la lâcheté de nos dirigeants

  • Posté par Denis Jean-pierre , lundi 11 décembre 2017, 17:34

    Ce doit être jouissif pour Bibi de voir toutes ces carpette â ses pieds. Pour info., la cause des roquettes c.est l'injustice qu'il entretient avec perversité associé à la lâcheté de nos dirigeants

  • Posté par Stenuit Fernand, lundi 11 décembre 2017, 0:51

    Acceuillir en grande pompe un Nethanyahou qui n'a mème pas de pétrole , c'est se payer de sa tète . Une pompe à vélo aurait suffi .

  • Posté par Capiaux Alain, lundi 11 décembre 2017, 10:09

    Drôle, pas de pétrole mais beaucoup de gaz. Un pipe-line est en préparation des champs gaziers israélo-chypriote vers la Grèce et l'Italie.

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs