Selon Washington, les Palestiniens refusent le dialogue «une fois de plus»

©Reuters
©Reuters

En décidant de ne pas rencontrer le vice-président américain Mike Pence lors de son déplacement fin décembre au Proche-Orient, les responsables palestiniens refusent «une fois de plus» le dialogue, a estimé dimanche son secrétaire général adjoint, dans un communiqué.

«Le président (Donald Trump) a demandé au vice-président Pence de se rendre dans la région pour réaffirmer notre engagement à travailler avec nos partenaires à travers le Moyen-Orient pour éradiquer l’extrémisme qui menace les espoirs et les rêves des futures générations», a indiqué Jarrod Agen.

«Il est malheureux que l’Autorité palestinienne s’éloigne une nouvelle fois de l’opportunité de discuter de l’avenir de la région», a-t-il poursuivi. «Mais l’administration reste déterminée dans son effort pour parvenir à la paix entre Israéliens et Palestiniens et notre équipe pour la paix continue de travailler d’arrache-pied pour mettre au point un projet».

Un conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas a indiqué samedi qu’il ne rencontrerait pas M. Pence, après la décision de M. Trump de déclarer mercredi unilatéralement Jérusalem capitale d’Israël.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous