Accueil Société Régions Hainaut

Idea joue les entremetteurs via le «Tinder des déchets»

Le Cœur du Hainaut est territoire d’une expérience pilote. Enjeu : réindustrialiser dans une perspective de développement durable.

Temps de lecture: 2 min

Boues de sciage issues des carrières de Soignies, résidus agricoles, vapeurs et CO2 rejetés par les industries, emballages plastique… De nombreux « déchets » pourraient être transformés en matières premières ou énergie utiles aux entreprises voisines et donner lieu à l’émergence de nouvelles filières économiques. Encore faut-il dresser le cadastre des synergies possibles.

Vendredi dernier, en présence de Pierre-Yves Jeholet et Carlo Di Antonio, les ministres wallons de l’Économie et de l’Environnement, l’intercommunale Idea lançait une démarche d’économie circulaire entre acteurs économiques du Cœur du Hainaut. Objectif majeur de l’expérience pilote soutenue par les ministres : réindustrialiser le territoire et le rendre attractif grâce à un système dans lequel les déchets des uns deviennent matières premières des autres, tout en sauvegardant l’environnement.

Un atelier de détection des synergies

Pour soutenir sa démarche, Idea a fait appel à iNex circular, une startup française conceptrice d’une plateforme web de modélisation des synergies de l’économie circulaire, à partir des déclarations de déchets effectuées à l’échelle européenne. Cette plateforme « donneurs-preneurs » permet de détecter les synergies potentielles à mettre en place en vue de réaliser des gains financiers et environnementaux où chacun, entreprise, collectivité ou agriculteur, peut valoriser ses déchets ou recycler ceux des autres pour ses propres besoins. 788 entreprises et 491 ressources et déchets ont déjà été identifiés sur le territoire du Cœur du Hainaut. Les entreprises peuvent communiquer entre elles via un réseau social qui, à la manière de Tinder, les met en contact en fonction de leurs affinités.

La semaine dernière, Idea organisait un premier atelier de détection des synergies qui a réuni 35 entreprises. D’autres se tiendront dès janvier prochain afin de déterminer de nouvelles synergies et de préciser en termes de tonnages celles qui seront concrétisées. Idea cherche des ambassadeurs de la démarche pour convaincre leurs pairs entrepreneurs de rejoindre la plateforme donneurs-preneurs. «  Toutes les échelles sont concernées : les entreprises, les zonings d’activités économiques et le territoire Cœur de Hainaut  », souligne Caroline Decamps, directrice d’Idea. Pour Carlo Di Antonio, ministre de l’Environnement et de la transition écologique, «  la démarche permet d’ancrer les entreprises sur le territoire en créant des liens locaux forts.  »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo