Accueil Belgique Politique

Accords d’été: pourquoi l’opposition sera acharnée

Les textes relatifs à la réforme de l’impôt des sociétés et la taxe compte-titres vont faire l’objet d’une opposition acharnée d’Ecolo, du PTB et du PS. Moins du CDH...

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 4 min

Une décision en comité ministériel restreint (kern) est une chose, le vote au Parlement en est une autre. En gros, tout le travail de débat parlementaire, propre à une démocratie, ne fait que commencer. Concrètement, comment les choses vont-elles se dérouler ? Ce mardi, en commission Budget et Finances, les textes qui ont été déposés au Parlement dans la journée de dimanche – mais certains parlementaires n’avaient rien reçu lundi en fin de matinée – vont donc être discutés et peut-être votés. C’est ce qu’on appelle la première lecture. «  Officiellement, entre le dépôt des textes et les débats en Commission, il faut un délai de 48 heures minimum, explique Georges Gilkinet, député Ecolo. On est donc déjà ici dans un non-respect des procédures réglementaires de la Chambre.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs