Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Trois jours pour dépister la rétinopathie diabétique

Un diabète mal équilibré peut engendrer des complications de la vue, allant jusqu’à la cécité. Les Maisons du diabète organisent conférences et dépistages en lien avec des ophtalmologues.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

Dans le cadre de la journée mondiale du diabète, les Maisons luxembourgeoises du diabète (Athus, Tintigny, Libramont, Bastogne, Barvaux, Marche et Bièvre) se concentrent cette année sur le diabète et les yeux, en organisant des conférences et séances de dépistage. La première est prévue ce mardi à Libramont, avant Arlon et Marche. Mais les agendas sont complets et de nouvelles dates sont envisagées début 2016.

« En effet, le diabète mal équilibré peut abîmer les petits vaisseaux sanguins qui se trouvent dans la rétine, commente Vinciane Collard, infirmière. Cela peut conduire à la cécité, sans le moindre symptôme. C’est une complication inhérente à cette maladie. Or, un suivi régulier chez un ophtalmologue permet de dépister ce problème pour le soigner. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs