Accueil Monde

Une esquisse politiquement incorrecte

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Cette esquisse de Charles Meynier fut refusée. Et pour cause : elle avait le tort de présenter trop crûment les horreurs des champs de bataille. Les cadavres nus des soldats tués en 1807 à Eylau cadraient mal avec une œuvre de propagande qui devait présenter sous son meilleur jour l’homme qui faisait la guerre à toute l’Europe. C’est Antoine-Jean Gros qui obtint donc finalement la commande. Son tableau aujourd’hui conservé au Louvre célèbre les vertus de compassion de Napoléon Ier visitant le champ de bataille d’Eylau.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Reportage L’étrange campagne kamikaze de Liz Cheney dans l’Ouest américain

La Républicaine Liz Cheney joue mardi sa réélection à la Chambre américaine des représentants dans le Wyoming. Mais, dans le « Cowboy State », l’antitrumpiste passe pour une Washingtonienne distante, obsédée par sa propre étoile. Ce qui, d’après les sondages, fait pencher la balance en faveur de Harriet Hageman, candidate inconnue entrée en lice sous la bannière vengeresse de Donald Trump.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs