Accueil Monde

Atypical

Article réservé aux abonnés
Ex-journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Netflix a amené la diversification des héros dans les séries. La dramédie « Atypical », sortie en août dernier, en est le meilleur exemple car le personnage principal Sam est un autiste. Produite par Seth Gordon (Comment tuer son boss ?), la série de 8 épisodes propose un autre regard sur les troubles neurologiques.

A 18 ans, Sam (joué par Keir Gilchrist) se voit comme un adolescent ordinaire et entend bien se trouver une petite amie. Sa sœur et ses parents tentent de s’adapter à ses questionnements parfois déconcertants. Comment faire pour inviter une fille à sortir lorsqu’on dit tout haut tout ce qu’on pense ? Pourquoi le pharmacien jette un drôle de regard lorsqu’on lui demande si on peut essayer les préservatifs avant usage ?

Chaque personnage a sa manière de réagir à cette nouvelle situation. La mère cherche une échappatoire, le père questionne son amour paternel, sa sœur le surprotège, sa jeune psychologue le guide…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs