Une salle de réunion à 400.000 euros fait polémique chez Actiris

Le personnel d’Actiris et son directeur, Grégor Chapelle, ont intégré la tour Astro le 16 novembre 2016.
Le personnel d’Actiris et son directeur, Grégor Chapelle, ont intégré la tour Astro le 16 novembre 2016. - Bruno Dalimonte, Hatim KAGHAT.

La salle Nelson Mandela, juchée au 30e étage de la tour Astro, à Saint-Josse-ten-Noode, domine le paysage bruxellois. La vue est superbe, confient plusieurs membres du comité de gestion d’Actiris. C’est là qu’ils se réunissent, un jeudi par mois. Et demain, ils se pencheront sur un point a priori anodin (car prévu parmi ceux qui ne font débat que si un membre en fait le demande) : la rénovation de cette salle polyvalente et modulaire de 56 places (en deux parties de 32 et 24 places), sur une surface d’environ 300 m2. Il est prévu d’acheter du nouveau mobilier, d’améliorer la « connectique » du lieu et des outils informatiques, de prévoir un espace de cuisine et de restauration et d’équiper deux cabines de traduction.

Mais le coût de cette rénovation, repris dans une note que Le Soir a pu se procurer, a suscité pas mal de réactions chez les membres du comité de gestion, car elle évoque une dépense de 400.000 euros TVAC.

Contacté par nos soins, Grégor Chapelle, directeur général d’Actiris, joue la transparence. « C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai inscrit à l’ordre du jour ce point, qui relève de la gestion courante et donc de la direction générale, souligne-t-il d’emblée. Nous sommes entrés dans le bâtiment le 16 novembre 2016 et nous avons repris pour cette salle les vieux meubles du boulevard Anspach, qui dataient de 1989. Nous avons donné la priorité aux 1.000 collaborateurs qui travaillent dans ce bâtiment et en particulier à ceux qui reçoivent les 140.000 usagers par an qui fréquentent notre bâtiment. »

Sur Le Soir+, notre enquête en intégralité : tous les détails du projet polémique, les réactions de tous les protagonistes...

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous