Chris Froome, accusé de dopage: «J’ai suivi les conseils du médecin»

Chris Froome, accusé de dopage: «J’ai suivi les conseils du médecin»

Le cycliste britannique Christopher Froome, qui a subi un contrôle anormal au salbutamol lors de la Vuelta 2017, a assuré ce mercredi matin, dans un communiqué, avoir « suivi les conseils du médecin de l’équipe » Sky pour augmenter son dosage face à une aggravation de son asthme.

« Mon asthme s’est accentué durant la Vuelta, donc j’ai suivi les conseils du médecin de l’équipe pour augmenter mes doses de salbutamol. Comme toujours, j’ai pris les plus grandes précautions pour faire en sorte de ne pas dépasser la dose permise », assure le coureur qui avait remporté le Tour d’Espagne.

«Il est de notoriété publique que j’ai de l’asthme et je connais exactement les règles. J’utilise un inhalateur pour ménager les symptômes (toujours dans les limites permises) et je sais que je suis évidemment testé chaque jour que je porte le maillot de leader», a-t-il ajouté, assurant qu’il fournirait à l’Union cycliste internationale (UCI) «toute information qu’elle demandera».

Ce qu’on lui reproche

Le Britannique Chris Froome, quatre fois vainqueur du Tour de France, est donc confronté à une affaire de dopage à cause d’un contrôle positif dû à une concentration trop forte de salbutamol, un produit anti-asthme, lors de sa victoire dans la Vuelta en septembre.

Selon le règlement de l’Agence mondiale antidopage (AMA), le salbutamol, dénomination de la Ventoline qui est utilisée pour soigner l’asthme, ne doit pas dépasser une concentration de 1000 ng/ml. Au-delà, le sportif encourt une sanction pouvant aller de l’avertissement à une suspension de l’ordre de deux ans.

Notifié le 20 septembre

Le contrôle de Froome date du 7 septembre, à trois jours de l’arrivée de la Vuelta, alors que le Britannique de l’équipe Sky portait le maillot de leader. Il a été notifié au coureur le 20 septembre, jour de sa troisième place dans le Championnat du monde du contre-la-montre à Bergen.

Depuis cette date, Froome n’a plus couru. Mais il a occupé l’actualité du cyclisme en annonçant notamment son programme pour 2018 et sa décision de courir le Giro afin de tenter de gagner les trois grands tours (France, Espagne, Italie) à la suite et s’attaquer au doublé Giro-Tour.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous