Accueil Monde France

Christophe Castaner (LREM) au «Soir»: «Faisons au niveau européen ce qu’on a déjà fait en France»

En Europe non plus, la République en Marche ne veut plus du clivage gauche-droite. Christophe Castaner veut former des « ambassadeurs » pour trouver de nouveaux points de convergences « à la carte ». « C’est comme ça qu’on créera la nouvelle Europe », dit-il.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis la mi-novembre, il est le nouveau patron de La République en marche. L’homme de confiance d’Emmanuel Macron est chargé de faire vivre un mouvement qui avait été construit pour la présidentielle. Les Européennes de 2019 constitueront un premier grand test pour la majorité à mi-mandat. Christophe Castaner a reçu les correspondants de LENA.

Comment voulez-vous entreprendre la refondation de l’Europe ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par M. BEAUMONT ALAIN , jeudi 14 décembre 2017, 10:23

    En France le clivage gauche-droite était basé sur un concept politico-economique de la gauche totalement dépassé et mensonger. Rappelez vous la phrase de F. Hollande: "mon premier ennemi c'est la finance". Depuis lors la France évolue avec retard vers une distinction progressistes - conservateurs, déjà en cours dans bon nombre d’États Européens et quelque peu reflétée a niveau du Parlement Européen. La France a donc aussi beaucoup à apprendre de l'Europe.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs