Pacte énergétique: «Charles Michel cherche à fuir ses responsabilités», dénonce l’opposition

©Belga
©Belga

Le Premier ministre, Charles Michel, a confirmé son absence mercredi et jeudi à la Chambre, est-il ressorti de la Conférence des présidents de l’assemblée organisée à la suite d’une suspension de séance mercredi après-midi. L’opposition a dénoncé une «  vacance du pouvoir » tandis que le président Siegfried Bracke a exprimé son regret après un troisième contact infructueux avec les services du Premier ministre.

«  Je le regrette mais ceci étant dit, j’en prends acte », a expliqué M. Bracke à la reprise des travaux.

Des explications attendues cette semaine

L’opposition veut entendre les explications de M. Michel à propos du Pacte énergétique, que ce soit mercredi, jeudi ou même vendredi.

«  Je ne peux plus utiliser le conditionnel : le Premier ministre cherche à fuir ses responsabilités. Je ne peux pas tirer d’autre conclusion », a lancé Jean-Marc Nollet (Ecolo). «  Une présentation honteuse et scandaleuse », s’est exclamé David Clarinval (MR) qui a rappelé les engagements internationaux du Premier ministre.

Le chef du gouvernement se trouve à Paris où il participe à une réunion internationale sur la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et doit assister jeudi après-midi au sommet européen. Un comité ministériel restreint pourrait se tenir dans la matinée.

« Y a-t-il encore un gouvernement ? »

Les écologistes n’étaient pas les seuls à pointer du doigt le profond désaccord qui semble régner au sein de la majorité à propos du Pacte énergétique et de la confirmation de la sortie du nucléaire en 2025.

« Le premier ministre n’est pas en mesure de faire une déclaration au nom du gouvernement sur le Pacte énergétique et la sortie du nucléaire parce qu’il n’est pas sûr d’avoir le soutien de la majorité. Y a-t-il encore un gouvernement  ? », a demandé Catherine Fonck (CDH) alors qu’Ahmed Laaouej (PS) dénonçait la « vacance du pouvoir ».

Le MR a pris vigoureusement la défense du Premier ministre. Les autres groupes de la majorité sont restés discrets.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous