Un «concours de circonstances» cause des soucis dans le traitement des bagages à Zaventem

©René Breny / Le Soir
©René Breny / Le Soir

Des problèmes ont été rencontrés mercredi dans le chargement et le déchargement des bagages à Brussels Airport, a indiqué un porte-parole de Swissport. Des problèmes attribuables «  à un concours de circonstances » et non à un sous-effectif, selon la société de manutention.

Un premier problème, selon Swissport, vient du fait que des vols en provenance d’autres aéroports ont accusé des retards en raison des conditions hivernales. «  Cela a conduit à ce que des appareils tournent au-dessus de Zaventem un certain temps », explique le porte-parole. « Jusqu’à ce qu’ils reçoivent l’autorisation d’atterrir et arrivent les uns après les autres. Cela a généré un surcroit de travail soudain pour les équipes disponibles. »

Manque d’effectifs chez Swissport ?

Le porte-parole conteste que la situation ait résulté d’un manque d’effectifs chez Swissport. «  Il y avait assez d’équipes disponibles mais elles ont d’abord été confrontées à un manque de travail avant de devoir faire face à beaucoup d’avions arrivant simultanément. »

Pour Paul Buekenhout, du syndicat chrétien, un problème réside dans un manque, pour maladie, de « red caps », ces membres du personnel qui coordonnent sur le tarmac le chargement des avions et le placement des passerelles pour les passagers.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous