Statut de Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine: Netanyahu n’est «pas impressionné»

©Reuters
©Reuters

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a dit qu’il n’était «  pas impressionné » par les déclarations des pays musulmans, qui ont appelé mercredi à reconnaître Jérusalem-Est capitale d’un Etat palestinien, lors de la réunion de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI) à Istanbul.

«  Toutes ces déclarations ne nous impressionnent pas », a dit M. Netanyahu dans un discours prononcé après l’appel lancé par les pays musulmans à la communauté internationale à déclarer Jérusalem-Est capitale d’un Etat palestinien, en réponse à la décision américaine de considérer la ville sainte comme la capitale d’Israël.

Ne pas agir « en faveur de l’extrémisme »

«  Les Palestiniens feraient mieux de reconnaître la réalité et d’agir en faveur de la paix, et non de l’extrémisme », a ajouté le Premier ministre.

«  Ils devraient reconnaître un fait supplémentaire à propos de Jérusalem : ce n’est pas seulement la capitale d’Israël, mais nous faisons aussi respecter à Jérusalem la liberté de culte pour toutes les religions et nous sommes ceux au Moyen-Orient qui le faisons comme personne d’autre », a-t-il ajouté.

«  En fin de compte, la vérité l’emportera et de nombreux autres pays reconnaîtront Jérusalem comme la capitale d’Israël et y transféreront eux à leur tour leur ambassade », a-t-il prédit.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous