Accueil Société

Le pacte énergétique, personne n’en voit la porte de sortie

Le pacte énergétique conclu par les quatre ministres de l’Energie est recalé par la N-VA en Flandre et au fédéral. Le Premier ministre, Charles Michel, demande un « chiffrage ». Ce n’est pas à nous, mais au fédéral à donner des chiffres, disent Bruxelles et la Wallonie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Le retour de la vengeance du «  burden sharing  » ? Rappelez-vous. Le 23 octobre 2015, les ministres du Climat et de l’Environnement du fédéral et des trois Régions trouvent un accord sur le partage des objectifs climatiques 2020 de la Belgique. Dans les heures qui suivent, le contenu de l’accord est publié dans Le Soir. Dès le lendemain, plusieurs ténors de la N-VA recalent le document – la facture pour la Flandre est jugée trop élevée – et forcent de nouvelles négociations. Elles aboutiront un mois et demi plus tard.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs