Accueil Sports Cyclisme

Froome s’enfonce dans le nuage du doute

Comme si elle avait voulu affirmer une virginité qui lui est contestée depuis sa naissance dans le peloton, en 2010, l’équipe Sky a choisi de passer du noir au blanc, la saison prochaine. Mais la nouvelle tunique posée sur les frêles épaules de Chris Froome souffrira une tache qu’il lui sera extrêmement difficile d’effacer. Une souillure qui persistera à jamais.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À trois jours de la validation d’un historique doublé Tour-Vuelta, les urines du Britannique ont donc révélé un taux anormalement élevé de salbutamol, cet antiasthmatique qui ouvre les poumons et hélas aussi, la voie du doute.

La procédure de l’UCI est lancée, les chiens sont lâchés, le cyclisme est une fois de plus en perte d’équilibre.

Alors que Chris Froome tente « courageusement » de se justifier en incriminant le médecin de l’équipe, qui lui avait conseillé «  d’augmenter les doses de salbutamol pour contrer une poussée d’asthme en pleine Vuelta  », des questions surgissent, comme d’inquiétants cris dans la nuit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs