Accueil Sports Autres sports

Scandale de dopage: «Il n’y a pas de preuves», réplique la Russie

L’Agence mondiale antidopage accuse la Russie de dopage organisé. Le pays risque une suspension de toute compétition en athlétisme, dont les JO 2016.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La Russie a rejeté mardi les accusations de dopage et de corruption qui l’accablent et a promis des réponses rapides pour éviter d’être bannie des JO-2016 à cause de cet énorme scandale qui menace de s’étendre à d’autres pays et d’autres sports.

« Les accusations sont infondées », a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, lors d’une conférence de presse, en estimant qu’elles n’étaient pas « étayées par des preuves ».

« S’ils émettent une telle accusation, alors celle-ci doit être étayée par des preuves. Jusqu’à présent, il n’y en a pas eu. Il est difficile de comprendre quelles sont les accusations » a déclaré le porte-parole du Kremlin en rejetant ces accusations comme « tout simplement infondées ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs