Le parlement wallon approuve le budget 2018 et la réforme fiscale

©Photonews
©Photonews

Le parlement wallon a approuvé mercredi soir, majorité contre opposition, le budget 2018 et – en urgence – la réforme fiscale qui entrera en vigueur ce 1er janvier, avec en point d’orgue la suppression de la redevance télévision.

La coalition MR-CDH présente un budget en déficit de 217 millions d’euros, soit 100 millions de mieux que le budget 2017 et que ce que prévoyait la trajectoire de retour à l’équilibre budgétaire, tout en maintenant une réserve de 31 millions d’euros.

De fortes critiques

L’exercice a subi de fortes critiques de la Cour des comptes, qui situe plutôt le solde de financement à -358 millions d’euros, mais le ministre du Budget Jean-Luc Crucke (MR) fait notamment valoir la prise en compte anticipée – et inédite – de crédits qui ne seront pas consommés par les organismes para-régionaux (UAP).

Cela fait dire à l’opposition (PS, Ecolo et PTB) que le budget wallon n’est qu’un trompe-l’oeil, et d’autant plus inabouti que le ministre Crucke a déjà annoncé un ajustement « conséquent » au semestre prochain.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous