Accueil Belgique

Quand le racisme s’invite tranquillement à l’unif

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Il y a le racisme du quotidien, c’est l’implicite, le comportement différencié qu’on ne remarque pas forcément tout de suite. « A force, j’en deviens presque parano », raconte Christophe*, un étudiant de l’UCL. C’est que le garçon a aussi pris les attaques frontales « qui relèvent du droit pénal » et en tire une impression d’impunité des comportements racistes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs