Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Dopage: la Russie défendra ses sportifs, y compris devant les tribunaux

La Russie va défendre ses sportifs, y compris devant les tribunaux, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine, alors que le pays, accusé de dopage institutionnalisé, a été suspendu des jeux Olympiques d’hiver en 2018.

Temps de lecture: 2 min

La Russie «va coopérer» avec l’Agence mondiale antidopage (AMA) et le Comité international olympique (CIO), «en corrigeant les problèmes que nous avons, mais aussi en défendant les intérêts de nos sportifs devant les tribunaux», a indiqué Vladimir Poutine lors de sa conférence de presse annuelle.

«Je sais que plusieurs responsables sportifs internationaux ne le veulent pas. Mais qu’est-ce qu’il nous reste à faire ? Nous serons obligés d’aider nos sportifs à défendre leur honneur et leur dignité devant les tribunaux», a-t-il souligné.

Le CIO a décidé le 5 décembre d’exclure la Russie des JO-2018 de Pyeongchang, du 9 au 25 février, n’autorisant que les sportifs russes jugés «propres» à participer sous de strictes conditions et sous la bannière olympique, Moscou étant accusé d’avoir mis en place un système de dopage institutionnalisé. La Russie a toujours rejeté avec véhémence les accusations de dopage organisé la visant, tout en reconnaissant des cas de dopage de certains sportifs.

«Il est évident pour nous» que ce scandale est lié à l’approche de l’élection présidentielle russe prévue en mars 2018, a assuré M. Poutine, qui a annoncé son intention de briguer un quatrième mandat lors de ce scrutin. «Quoi qu’on dise, je sais que c’est comme ça», a-t-il insisté. «Nous sommes aussi coupables. Il y a eu chez nous des cas de dopage avéré», a reconnu le président russe avant d’ajouter: «Mais il faut dire que dans les autres pays, cela existe aussi. Seulement là-bas, cela ne suscite pas une telle agitation».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb