Accueil Économie Mobilité

TEC: la CGSP renonce à son préavis de grève de trois jours avant Noël

Une conciliation sociale a eu lieu cet après-midi. Le syndicat socialiste a mis entre parenthèses le mouvement prévu pour les 20, 21 et 22 décembre.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Les bus wallons rouleront ces 20, 21 et 22 décembre. La réponse est tombée ce jeudi après-midi. En fin de matinée, la RTBF avait annoncé la suspension du préavis de grève déposé par la seule CGSP. De quoi susciter une réaction outrée des responsables de la centrale syndicale socialiste que nous avions sollicitée et qui avait démenti l’information : « Les négociations avec la société wallonne des transports sont prévues cet après-midi, donc rien n’est suspendu », nous avait fait savoir Claude Vickevorst pour la CGSP.

Une conciliation sociale tout ce qu’il y a de plus officiel, entre la direction du groupe TEC et l’ensemble des syndicats, était en cours depuis mardi, avec une interruption ce mercredi. Une réunion plénière devait se tenir ce jeudi après-midi autour du conciliateur social dans le cadre de la procédure officielle interne à l’entreprise.

Dégâts dans l’opinion

En matinée, chacun a fait le point de son côté. La CSC et la CGSLB restaient conformes à leurs engagements : pas de grève la semaine prochaine. A la CGSP, manifestement, on s’est posé beaucoup de questions...

A la veille de Noël, les trois jours d’arrêt de travail auraient évidemment été très impopulaires. D’autant plus qu’une grève interprofessionnelle reste prévue pour le mardi 19 décembre et que le personnel des TEC devrait s’y associer, avec des perturbations non négligeables sur la circulation des bus. Un jour, ça passait. Quatre jours au total, bonjour les dégâts dans l’opinion !

Le syndicat socialiste a donc fini par suspendre son mouvement. Il continue toutefois à s’opposer à la fusion des six entités de la société de transports (SRWT) en une structure unique. Mais le litige porte surtout sur l’organisation d’un service continu ou service minimum en cas de grève et sur la mise en place de sanctions pour les auteurs d’arrêts de travail « sauvages ».

Le gouvernement MR-CDH reste bien décidé à avancer sur ces trois dossiers. Mais ceux-ci doivent s’inscrire dans des négociations qui ne font que commencer. Un espace reste ouvert pour la discussion. En plus d’être impopulaire, le mouvement d’humeur de la CGSP pouvait être considéré comme prématuré, une vision que défendent d’ailleurs les autres organisations syndicales.

La réunion de conciliation de ce jeudi après-midi a apporté des réponses définitives..., provisoirement en tout cas.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Michel Raurif, jeudi 14 décembre 2017, 19:04

    5 commentaires. 3 sont lisible, le reste poubelle !!i Il serait hautement souhaitable de VIRER tout les incompétents qui pleul peuple Le Soir .

  • Posté par Lucas Muriel, jeudi 14 décembre 2017, 16:55

    Zut alors. Ils n'auront pas le temps de faire leurs achats de Noël ...

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 14 décembre 2017, 16:09

    4 commentaires... invisibles une fois de plus. Ce "bug" cochonnant depuis longtemps des tas de sujets a été signalé des dizaines de fois. Il serait temps d'engager des informaticiens un peu plus compétents et travailleurs.:

  • Posté par Serge Vandeput, jeudi 14 décembre 2017, 17:49

    Moi je peux uniquement répondre à un commentaire, poster un nouveau commentaire c'est interdit. En plus sur Lesoir+ pas possible de lire les articles ou commentaires de LeSoir be. Ce site à vraiment besoin d'une nouvelle approche.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Les portiques sécuritaires inutiles de la SNCB

À Liège Guillemins, les portiques de sécurité qui ont coûté cher et vilain au fédéral mais sont inutilisés depuis des années, ainsi que les dizaines de mètres de barrières qui isolent vaille que vaille le quai nº3 feront définitivement partie du quotidien de la gare.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb