Autriche: la question d’une sortie de l’UE exclue de l’accord entre la droite et l’extrême droite

© Reuters
© Reuters

Le pacte de gouvernement conclu entre la droite et l’extrême droite en Autriche « exclut » qu’un référendum sur une éventuelle sortie de l’UE puisse être organisé, a reconnu samedi le chef du Parti de la liberté d’Autriche, Heinz-Christian Strache au cours d’une conférence de presse aux côtés du conservateur Kurz à Vienne.

À la demande des conservateurs du futur chancelier Sebastian Kurz, « la question d’une sortie de l’UE a été exclue » du champ des points qui pourront être soumis à une consultation populaire, a dit Strache, qui était partisan de la possibilité d’un tel référendum.

Des ministères importants à l’extrême droite

L’extrême droite a obtenu les ministères régaliens de l’Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères. Strache assumera pour sa part les fonctions de vice-chancelier et sera également chargé de la Fonction publique et des Sports, a-t-il précisé. L’Intérieur et les Affaires étrangères avaient jusqu’à présent toujours échappé à cette formation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous