Accueil Sports Football Football belge Standard

Eric Deflandre après Standard-La Gantoise (0-0): « Ochoa n’a pas un ballon à sortir »

En conférence d’après-match, Eric Deflandre et Collins Fai sont revenus sur le match nul entre le Standard et La Gantoise pour les Rouches.

Temps de lecture: 4 min

Eric Deflandre : « Ochoa n’a pas un ballon à sortir »

Entraîneur principal hier à Sclessin, Eric Deflandre estimait que le partage entre le Standard et La Gantoise (0-0) était logque. Même si… « Ochoa n’a pas un arrêt décisif à effectuer », dit-il. « Nous, on s’est créé trois belles possibilités, par Emond, Sa et Laifis. Le tournant du match, c’est la deuxième carte jaune que l’arbitre ne donne pas à Bronn pour une faute sur Edmilson, à un quart d’heure du coup de sifflet final. Le but annulé à Gand ? L’arbitre siffle une poussée sur Agbo, avant que le ballon ne termine sa course dans le but. On n’a pas développé un football alléchant mais un jeu à l’image de ce celui que nous avons produit ces dernières semaines, à l’exception du match à Waasland-Beveren, basé sur le travail et le bloc défensif. Mais des nuls ne font pas avancer : il faudra être plus dominant, plus audacieux. Lorsqu’on joue avec Mpoku et Ndongala sur les flancs, il ne faut pas user de longs ballons mais s’orienter vers un jeu davantage dans les pieds. Il faudra être bon face à Saint-Trond et à Courtrai pour bien terminer l’année. »

Yves Vanderhaeghe : « Kalinic a fait le nécessaire »

Yves Vanderhaeghe , l’entraîneur de La Gantoise, était globalement satisfait de sa soirée. « Sclessin, c’est toujours un déplacement difficile. On a fait un bon match, une bonne première mi-temps surtout avec de bonnes combinaisons entre les lignes même s’il nous a manqué les occasions. Mais l’organisation était bonne. Après le repos, il y a eu plus de déchets, plus de mauvais contrôles, même si la meilleure occasion est pour nous, avec ce centre de Kalu. Kalinic a fait le nécessaire. On laisse le Standard à quatre points et si on m’avait dit avant le, match qu’on prendrait un point, j’aurais signé à deux mains. Le but annulé ? L’arbitre a toujours raison… »

Collins Fai : « L’un des matches les plus difficiles de la saison

Si le Standard s’est offert les plus belles opportunités face à Gand, ce sont les visiteurs qui ont été maîtres de la balle, surtout avant la pause. « C’est un adversaire très difficile à manier », souffle Collins Fai. «Ils ont un bloc défensif qui ne laisse rien passer et la vitesse de leurs attaquants fait qu’on ne peut pas leur octroyer le moindre espace. C’est l’un des matches les plus ardus depuis l’entame de la compétition ». Une remarque qui vaut également pour le latéral droit, souvent embêté par la vivacité des ailiers gantois. « Cela fait un petit temps que je n’ai plus eu la chance d’évoluer à la maison donc j’ai eu du mal à contenir mes émotions. Plus le match avançait et plus je me sentais bien donc, dans l’ensemble, j’ai le sentiment d’avoir fait le boulot demandé. Après ma carte jaune, le staff m’a dit de faire attention et d’être simple dans mes interventions ». Des directives professées par Eric Deflandre, le suppléant de Ricardo Sa Pinto, suspendu pour la dernière fois. « Nous sommes pas mal de joueurs à comprendre le français donc la communication se veut plus fluide quand c'est lui qui nous dirige depuis le banc de touche. Nous avons tenté de répondre à ces exigences mais ce n’était pas facile contre un opposant intraitable en perte de balle. J'ai manqué de précision donc, si je veux progresser, je vais devoir bosser au quotidien ». Au même titre que le Standard car, un petit point contre un concurrent direct à Sclessin, ce n’est évidemment pas suffisant. « Tous les matches sont importants, pas besoin d’épiloguer là-dessus. Il y a quand même des éléments positifs à retenir, comme le fait de ne pas avoir pris de but face à une excellente équipe. Je ne veux pas entendre parler de fatigue après le match de Coupe à Ostende car nous étions en forme au moment de débuter ces débats. On a tout tenté, parfois avec des imprécisions, mais l’envie de bien faire était présente. Nous avons des objectifs, à nous de les concrétiser en travaillant tous les jours ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb