Emmanuel Lincot: «Face à Pékin, pas de bloc comme durant la guerre froide»

RTS3GQGX
Asie-Pacifique
Entretien
PHOTONEWS_10872942-005
Boris Johnson refuse de prolonger la négociation de la future relation au-delà de l’actuelle «
période de transition
», qui s’achève le 31 décembre.
Masqués mais présents. Les délégués de la Conférence politique consultative populaire chinoise ont, en avant goût, été salués par Xi Jinping.
d-20190728-3V92Y2 2019-07-26 16:03:11
Phil Hogan.
Le président en imprécateur, son meilleur rôle. © Reuters
Livraison de masques chinois à Bologne en Italie.
Le négociateur de l’UE, Michel Barnier, et son homologue britannique, David Frost, ont ouvert lundi les discussions sur leur future relation post-Brexit, dans un climat tendu.
Michel Barnier reste le négociateur européen du Brexit.
«
L’objectif de ce qu’on fait, c’est de faire les choses différemment et mieux
», se défend Boris Johnson.
Michel Barnier, pour l’UE, va reprendre du service.
Dans un flot de louanges réciproques, Donald Trump et Narendra Modi, les deux «
grands amis
», selon leurs termes, ont affiché leur complicité.
20200217 Phil Hogan008
«Pas de TTIP par la porte dérobée»
A ce stade, les objectifs, ceux du négociateur en chef du Brexit «
saison 2
» pour le bloc des 27, Michel Barnier, et ceux du Premier ministre britannique, Boris Johnson, ne coïncident pas parfaitement...
Emotions et embrassades, mercredi après-midi, dans les travées du Parlement européen à Bruxelles.
RTX6XSMA
Donald Trump lors d’une conférence de presse sur l’Iran le 8 janvier à la Maison Blanche.
TOPSHOT-US-CHINA-POLITICS-TRADE
«
Aujourd’hui, nous faisons un pas comme on n’en a jamais vu vers un futur de commerce juste et réciproque avec la Chine
», a lancé Donald Trump en accueillant le vice-Premier ministre chinois Liu He à la Maison Blanche.