Accueil Monde Afrique

Afrique du Sud: les ultimes manœuvres du président Zuma

Lors de la convention de l'ANC, le parti de Nelson Mandela au pouvoir en Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a tenu un discours revanchard alors que son parti est en plein déclin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Johannesburg

Les pays étrangers, la presse, la société civile, le secteur privé, la justice et même les députés de son propre parti, tout le monde en a pris pour son grade, ce samedi, dans le dernier discours de Jacob Zuma en tant que président de l’ANC (il reste chef de l’Etat jusqu’en 2019). «  Des influences externes présentent une menace  », a-t-il lancé.

La suite de son discours a indiqué les pays visés : «  La mobilisation des médias contre le pays et l’ANC, de Johannesburg à Londres, New York et Washington, s’est accrue ces derniers mois. Les forces hostiles à l’ANC contrôlent les moyens de communication.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Meeus Roger, lundi 18 décembre 2017, 9:31

    C'était à prévoir

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs