SNCB, Stib, Tec: les perturbations attendues ce mardi pour la manifestation nationale

© Sylvain Piraux / LESOIR
© Sylvain Piraux / LESOIR

Le front commun syndical manifestera mardi contre la réforme des pensions initiée par le gouvernement. Un rassemblement qui risque fort bien de perturber le quotidien des citoyens. Si le service de la Stib sera assuré normalement, le réseau des Tec sera perturbé. L’incertitude reste de mise pour le trafic ferroviaire, la CGSP Cheminots ayant déposé un préavis de grève.

Cette manifestation se tiendra en matinée sur le parcours traditionnel de la gare du Nord à la gare du Midi.

Du côté de la SNCB

La CGSP Cheminots et son pendant flamand ACOD Spoor ont déposé un préavis de grève sur le rail pour le 19 décembre, afin de permettre à leurs affiliés de participer à la marche contre la réforme du gouvernement fédéral.

Pour la SLFP Cheminots, cette attitude est jugée incompréhensible et ils estiment que pour le succès de la manifestation, la SNCB doit être en mesure de transporter un maximum de personnes jusqu’à Bruxelles.

La SNCB précise qu’elle «  espère réduire au maximum l’impact sur le trafic ferroviaire ». Elle a demandé aux «  éventuels absents » de la prévenir «  afin de prendre les mesures nécessaires » pour assurer la circulation. Par ailleurs, elle ajoute que «  des mesures dans les gares, comme une fermeture temporaire de certains accès, pourraient être prises » à la demande des services de sécurité, à partir de 9h mardi et jusqu’à la fin de la manifestation (vers 15h). Une forte affluence est aussi attendue dans les gares bruxelloises.

Du côté de la Stib

Le service de transport public bruxellois a indiqué que son réseau sera assuré normalement en cette journée de grève nationale. Les trois syndicats, CGSP, CDC et CGSLB entendent ainsi « transporter un maximum de manifestants afin que cette manifestation soit une réussite totale ».

La Stib précise toutefois que certaines lignes de tram ou de bus seront pertubées sur le passage de la manifestation. Des déviations seront mises en place.

Du côté des Tec

Le réseau des transports en commun en Wallonie s’attend à des perturbations mardi, certains agents des Tec participant à la manifestation. Le Tec du Brabant wallon annonce lundi que 90 % des services seront assurés. Dans le Hainaut, 40 % de la circulation sera assurée à Mons, 50 % dans le Borinage, 20 % dans le centre et 70 % dans le Hainaut occidental, selon les prévisions du Tec.

Le Tec de Charleroi renvoie vers sa page Facebook et Twitter où il informera les voyageurs des parcours supprimés tandis que des retards et/ou suppressions ne sont pas à exclure pour la région de Liège-Verviers. Quelques lignes sont d’ores et déjà supprimées pour le Tec de Namur/Luxembourg. Pour plus d’informations, les voyageurs sont invités à consulter le site www.infotec.be.

Du côté de bpost

La société postale nous confirme qu’il n’y a pas de perturbations à attendre ce mardi dans la distribution du courrier.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous