Crise en Catalogne: le processus d’indépendance était un «fake», selon le gouvernement espagnol

Carles Puigdemont le 7 décembre dernier à la manifestation en soutien à la Catalogne à Bruxelles © Le Soir
Carles Puigdemont le 7 décembre dernier à la manifestation en soutien à la Catalogne à Bruxelles © Le Soir

Le processus sécessionniste de la Catalogne fut un «épisode de déloyauté» envers les Catalans eux-mêmes et un «fake», car ses promoteurs savaient qu’il n’était pas viable, a déclaré lundi la vice-présidente du gouvernement conservateur espagnol.

«Le processus sécessionniste fut le pire épisode de déloyauté de l’histoire de notre démocratie», a déclaré devant une commission sénatoriale la numéro deux du gouvernement Soraya Saenz de Santamaria.

«Mais le pire manque de loyauté s’est exercé au détriment des Catalans qui peuvent se sentir légitimement indépendantistes», a-t-elle ajouté.

«Car c’est à eux qu’ils ont fait croire que ce qui n’était qu’une énorme représentation, un épisode symbolique, un ‘fake’ en tous points, était presque une réalité», a-t-elle ajouté, avant de marteler: ce fut «un processus fondé sur la post-vérité».

 
 
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous