Manifestation nationale: les lignes ferroviaires assurées, le réseau Tec fortement perturbé (direct)

Tous les axes ferroviaires sont pour l’instant desservis, a indiqué Thierry Ney, porte-parole de la SNCB, vers 7h45. Certaines lignes sont néanmoins plus affectées par le préavis de grève déposé par la CGSP pour permettre aux affiliés de participer à la manifestation prévue dans la capitale mardi matin. Sur les lignes Mons-Bruxelles et Tournai-Bruxelles, un train sur deux circule.

Entre Liège et Bruxelles, Charleroi et Bruxelles ainsi que sur la dorsale wallonne, entre 80 et 90% des trains sont opérationnels. Entre Namur et Bruxelles, 70% des liaisons sont effectuées

Circulation normale en Flandre

En Flandre, les trains roulent normalement, a indiqué M. Ney.

«  La majorité des trains sont assurés mais ici et là un train peut être supprimé », avait précisé le porte-parole avant l’heure de pointe.

Le constat global est amené à évoluer en cours de journée, et la SNCB recommande aux voyageurs de bien se renseigner avant de se rendre en gare.

Pas de perturbations signalées sur le réseau Stib

La Stib ne faisait quant à elle pas état de perturbation ce mardi matin.

Le réseau Tec impacté

Le réseau des Tec wallons est impacté par la manifestation prévue à Bruxelles, mardi matin. Entre 27 % et 50 % des bus sont sortis des dépôts dans la région de Charleroi, qui semblait la plus touchée. La circulation des métros carolorégiens est également perturbée.

Au sein des Tec Liège-Verviers, le dépôt de Jemeppe est le plus impacté, avec seuls 18 % des bus en circulation. Entre 50 et 72 % des bus roulent à Robermont, Verviers et en Hesbaye. A Eupen, tous les bus sont sortis du dépôt, a indiqué la porte-parole.

Dans le Brabant wallon, 87 % des parcours sont assurés. Les transports scolaires ne subissent pas de perturbations.

Pour le Hainaut et Namur-Luxembourg, les informations n’ont pas été mises à jour.

Les syndicats manifestent mardi en front commun (FGTB-CSC-CGSLB) à Bruxelles pour protester contre les mesures du gouvernement fédéral concernant les pensions. Le syndicat socialiste avait déposé un préavis de grève à la SNCB pour permettre à ses affiliés de participer à l’action.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel croyait qu’il pourrait vaincre la tradition. Celle qui veut que le premier sommet rate.

    Charles Michel rate son pari: il faudra encore un sommet pour le budget européen

  2. Les caricatures antisémites de l’année dernière seront-elles de retour dimanche dans les rues d’Alost
? Il semble que oui
!

    Le carnaval d’Alost pourrait donner lieu à de nouveaux dérapages: comment en est-on arrivé là?

  3. PHOTO NEWS

    Désormais, Mehdi Carcela est décisif d’une autre manière au Standard

La chronique
  • Un smartphone {pliable} ou {pliant}?

    Voici quelques jours, votre quotidien favori a répercuté une annonce qui n’avait rien de téléphoné, semble-t-il : une célèbre entreprise sud-coréenne va commercialiser en Belgique son deuxième smartphone pliable. Un smartphone pliable  ? Moue dédaigneuse dans les chaumières branchées High-Tech, qui se transforme toutefois en jubilation quelques lignes plus loin : cette fois, il est question d’un smartphone pliant. Un smartphone pliant ? Au risque d’encourir les ricanements condescendants de certains geeks, ce billet va tenter d’explorer les plis et replis de ces téléphones que l’on dit intelligents.

    Ils plient tous…

    Cette chronique vous a proposé, il y a quelques semaines, une analyse des suffixes -ant et -...

    Lire la suite