Accueil Monde

Le Burundi accuse la Belgique d’armer l’opposition

Le parti au pouvoir accuse la Belgique de vouloir « recoloniser » le Burundi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le CNDD-FDD, parti au pouvoir au Burundi, s’en est pris violemment mercredi à la Belgique, accusée «d’armer» l’opposition dans l’objectif de «recoloniser» le pays des Grands Lacs, plongé depuis six mois dans une crise politique.

«Les lobbies belges et leurs réseaux de l’UE (...) lancent des déclarations apocalyptiques» concernant «un génocide» au Burundi «dans le seul but de protéger une nébuleuse politicienne que le colonisateur belge finance et arme dans ce petit pays (...) afin de le détruire», a affirmé le président du parti, Pascal Nyabenda, dans un communiqué. «Cette démarche n’est (rien) d’autre que la recolonisation du Burundi et de son peuple», a-t-il insisté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs