Accueil Belgique

Les partis dégustent, le paysage politique sous le choc

L’affaire Publifin a modifié (bouleversé ?) le paysage politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Libéraux-réformateurs (avec Georges Pire, entre autres) et centristes-humanistes (avec Dominique Drion, entre autres) ne sont pas étrangers aux faits, tant s’en faut. Il reste que l’affaire a mis la pression essentiellement, et presque exclusivement en termes d’image, ou symboliquement si l’on préfère, sur le PS liégeois, partant sur le PS tout court, tout cela sur fond de mauvaise gouvernance wallonne, là encore avec le PS aux premières loges.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs