Accueil Société Enseignement

«Nous cherchons un autre regard sur l’éducation»

« Appren-tissages » met l’éducation francophone en perspectives. Avec du fond plutôt que des polémiques. Prendre le temps de parler éducation, c’est le pari lancé par Gaël Bournonville et Caroline Patoul.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Du slowpress pour parler éducation. Pour prendre le temps de parler éducation. C’est le pari lancé par Gaël Bournonville et Caroline de Patoul. Tous deux sont enseignants mais aussi, depuis peu, respectivement rédacteur en chef et assistante de rédaction de la revue « Appren-tissages ». Le premier raconte, la genèse du projet entre récolte de fonds et sortie du premier numéro.

Une revue sur l’éducation alors que les médias classiques sont remplis de ce thème, pourquoi ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par De Cuyper Thierry, mardi 9 janvier 2018, 15:06

    Surtout montrer les grandes failles ailleurs pour ne pas trouver que notre système est défaillant !!!

  • Posté par Jaspers Marie, mardi 9 janvier 2018, 11:42

    Une information très importante: de quelle matière êtes spécialistes? A quel niveau enseignez-vous? Une crainte: que vous soyez des disciples de PH.Meirieu. Sa rage injustifée face aux mesures très judicieuses qu'envisage le nouveau ministre de l'éducation français, J-M Blanquer, pour relever le niveau, aussi très bas, de l'enseignement français (avant derniers des pays développés au test PIRLS de compétence en lecture, juste au)dessus de la FWB) incite à l'esprit critique face à ses théories!!! son sujet!

  • Posté par Jaspers Marie, mardi 9 janvier 2018, 11:44

    CORRECTION du texte ci-dessus: à la dernière ligne: "son sujet "doit évidemment être supprimé.

Aussi en Enseignement

La Tiny House, le nouveau kot étudiant

En janvier 2023, le campus de l’UCLouvain FUCAM Mons proposera aux étudiants de loger dans des Tiny House. L’entreprise Tiny Home installera plusieurs modules sur le site de l’université. Ce projet s’inscrit dans la volonté de l’université d’avoir un campus plus vert.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs