Accueil Économie Mobilité

En cas de grève, Ryanair invite à voyager léger

Une surprenante communication de la compagnie low cost.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Ryanair a semé le trouble auprès des voyageurs à l’aéroport national. Une de nos lectrices, comme les autres clients de la compagnie low cost qui devaient embarquer à Brussels Airport ce mardi, a reçu, lundi vers 18h, un mail de Ryanair lui annonçant que « en raison d’une grève inattendue des syndicats nationaux belges, demain 19 décembre et mercredi 20 décembre 2017, nous ne pouvons pas accepter de bagages enregistrés sur votre vol au départ / à l’arrivée de l’aéroport de Bruxelles Zaventem ce jour-là.  » La compagnie ajoute que «  les transports publics peuvent également être affectés par cette grève. Nous demandons aux clients de s’assurer qu’ils disposent de suffisamment de temps pour passer le contrôle de sécurité de l’aéroport et se présenter à la porte d’embarquement 30 minutes avant l’heure de départ prévue.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs