Accueil Société

Le CD&V demande l’arrêt des expulsions de Soudanais

Des témoignages font état d’actes de torture subis par des ressortissants soudanais expulsés de Belgique après avoir été identifiés par une mission venue de Khartoum à la demande de Theo Francken.

Temps de lecture: 2 min

C e que nous redoutions s’est hélas produit », a regretté mercredi la députée Nahima Lanjri (CD&V) après les témoignages faisant état d’actes de torture subis par des ressortissants soudanais expulsés de Belgique après avoir été identifiés par une mission venue de Khartoum à la demande du secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken.

«  L’expulsion de Soudanais doit être suspendue tant que toute la clarté n’a pas été faite en la matière », a estimé la députée, spécialiste des questions de migration au sein de son parti.

La parlementaire se dit «  déçue que les avertissements invitant à une extrême prudence dans la collaboration avec le régime soudanais et sa mission d’identification n’aient pas été entendus ». La procédure d’asile doit pouvoir être entourée de garanties qui valent aussi en cas d’expulsion, a-t-elle souligné.

«  Force est de constater que la mission d’identification (soudanaise) a souffert d’un manque de contrôle et que les garanties permettant d’assurant que ces ressortissants ne souffriraient pas d’un risque de torture ou de traitement inhumain étaient insuffisantes. Tant que ce risque existe et tant que nous ne disposons pas d’une sécurité absolue, il n’est pas permis de renvoyer des gens. L’expulsion de Soudanais doit être suspendue tant que toute la clarté n’a pas été faite à cet égard », demande Mme Lanjri.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, mercredi 20 décembre 2017, 22:16

    Le régime soudanais serait il devenu transparent et libéral que l'on soit convaincu de la pertinence de ces propos...? Faut-il d'autre part que l'on doive accepter des ressortissants de pays africains dont les dirigeants sont issus d'élections ou du choix tribal comme si nous étions coupables des dérives dictatoriales qu'on y trouve car alors nous devons nous préparer à de multiples et continuelles migrations.

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 20 décembre 2017, 19:43

    Ce qui était encore impensable il y a peu se produit maintenant avec l'accord d'une partie de la population. Alors, ils vont continuer bien entendu. Rien ne les arrêtera .

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko