Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

A Anderlecht, une surprise du chef à 80 millions

La personnalité controversée de Paul Gheysens a conduit le conseil d’administration du club à accepter une offre de dernière minute émanant de Marc Coucke. Les prochains jours serviront à peaufiner la répartition des parts, même s’il est déjà convenu que le milliardaire en récupère 70 %.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Les travées de Neerpede ont pu pousser un ouf de soulagement sur le coup de 16h24 lorsque la nouvelle est tombée : le Sporting d’Anderlecht avait trouvé un accord avec Marc Coucke pour le rachat du club. Surprise car même si le nom du président d’Ostende avait circulé, certains administrateurs avaient qualifié l’idée de fantaisiste ce mercredi encore. Mais Roger Vanden Stock et Alexandre Van Damme ont jugé que son offre était celle qui assurait le plus de continuité au sein du club. Sa personnalité rassembleuse, sa gouaille et son image sympathique ont fait le reste. «  Ce n’est pas quelqu’un qui vient pour faire du business, ni pour une raison qui pourrait paraître louche. Il n’est pas flamingant et aime véritablement le football. C’est un vrai passionné et supporter  », explique quelqu’un proche du dossier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs