Accusé de harcèlement sexuel, un vice-Premier ministre britannique démissionne

Accusé de harcèlement sexuel, un vice-Premier ministre britannique démissionne

Le vice-Premier ministre britannique Damian Green, l’un des plus proches alliés de la Première ministre Theresa May, a démissionné après des accusations de harcèlement sexuel lancées par une ancienne militante du Parti conservateur.

«C’est avec un profond regret et une gratitude pour votre contribution durant de nombreuses années que je vous ai demandé de démissionner du gouvernement et que j’ai accepté votre démission», a écrit Mme May dans une lettre adressée à M. Green.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • A l’instar de ses confrères, le Champion s’est adapté à la nouvelle donne sanitaire.

    Par Marc Roche

    Europe

    Les pubs anglais, victimes collatérales du coronavirus

  • L’assemblée générale sera très différente des précédentes
: l’essentiel des déclarations se fera par vidéo.

    Les 75 ans de l'ONU, c'est «le verre à moitié vide ou à moitié plein»

  • Dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes vêtues de rouge et blanc se sont retrouvées à Minsk, rituel dominical depuis le début de la contestation contre la réélection le 9 août du président Alexandre Loukachenko.

    Par Benjamin Quenelle

    Europe

    Biélorussie: manifs à Minsk, plan B à Moscou

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous