Bruges gagne à Malines (0-3) et prend 16 points d’avance sur Anderlecht

@Belga
@Belga

Vainqueur autoritaire 5-0 contre Anderlecht dimanche, le Club de Bruges a poursuivi sur sa lancée en battant Malines 0-3 jeudi soir en match d’ouverture de la 20e journée de Pro League. Trois points de plus donc pour la bande à Ivan Leko qui caracole en tête avec 50 points, soit onze de plus que Charleroi et seize de plus qu’Anderlecht, qui jouent respectivement vendredi et samedi face à Gand et contre Eupen.

Après un début de rencontre en sourdine, Bruges a bénéficié d’un penalty pour un coup d’épaule puissant de Cocalic sur Diaby. Ruud Vormer ne s’est alors pas gêné pour le transformer en envoyant le cuir en pleine lucarne pour son septième but en Pro League cette saison (0-1, 21e). Le deuxième but brugeois n’a pas tardé à arriver. Peu après la demi-heure, une accélération de Limbombe sur le flanc droit a suffi pour déstabiliser la défense malinoise, complètement statique au moment où Wesley a tranquillement armé une frappe du droit pour doubler l’avance des siens (0-2, 34e).

Juste avant la pause, la rencontre a même basculé définitivement du côté brugeois suite à l’exclusion de Seth De Witte pour une semelle sur Wesley (45e). La deuxième période a donc été une formalité pour Bruges qui s’est mis à l’abri grâce à Abdoulaye Diaby, bien assisté par Dion Cools (0-3, 62e) et par une défense malinoise une nouvelle fois passive. Les hommes d’Aleksandar Jankovic resteront même à 9 dans les derniers instants de la rencontre suite à l’exclusion pour double carte jaune de Hassane Bandé.

Battu par Courtrai samedi, Malines enregistre une deuxième défaite consécutive et est 15e du championnat avec 18 points.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le temple lama à Pékin, aujourd’hui fermé pour cause d’épidémie.

    Coronavirus: l’épidémie fait tomber la Chine de son piédestal

  2. PHOTONEWS_10856380-028

    Harvey Weinstein coupable d’agression sexuelle et de viol: #MeToo, les stars et les gueux

  3. d-20191114-3X702V 2019-11-14 15:46:45

    La chronique de Véronique Lamquin: à Bruxelles, le Canal n’est pas une frontière

La chronique
  • La chronique de Véronique Lamquin: à Bruxelles, le Canal n’est pas une frontière

    Sur la carte, c’est un liseré bleu pâle, strié d’une vingtaine de traits plus ou moins gros. C’est qu’il y a des ponts qui charrient des bandes de circulation en mode entonnoir déversoir, comme Van Praet, d’autres qui ne supportent que des voies, de métro ou de train. Vingt traits d’union entre les deux rives, c’est peu, sur quatorze kilomètres… Sur la carte mentale de beaucoup de Bruxellois(es) c’est une frontière que l’on franchit par contrainte plus que par choix. Du moins dans un sens. Le passage vers l’ouest ne va pas de soi, dicté par un travail, un dîner, un concert, et non par réflexe. A l’inverse, la traversée vers l’est s’impose parce que le centre, c’est magnétique et que le sud, ça fait envie. Dans les discours, c’est une faille, avec tous les sens qui s’expriment. Une discontinuité qui s’est installée entre deux morceaux d’une même surface ; le point faible du propos urbain ; la cassure entre deux villes qui ne sont qu’une, Bruxelles.

    Cette ligne qui coupe la Région en deux, c’est le Canal – 60.000 personnes et 6,2 millions de tonnes de marchandises par an....

    Lire la suite

  • Alost, où le permis de rire rivalise avec la banalisation

    Alost a donc fait de la résistance, les carnavaliers et beaucoup d’Alostois revendiquant le « droit de rire de tout » après s’être placée sous la loupe mondiale en raison des caricatures antisémites admises lors de son carnaval de 2019. Ce dimanche, le trait a encore été forcé. Les personnages contestés de l’an dernier ont été réinjectés dans d’autres scénarisations. La figure séculaire du Juif avare, spéculateur, manipulateur, a encore été amplifiée en raison de la mise en cause universelle de ce sens de l’humour alostois...

    Lire la suite