Une prime pour les logements AIS

© Le Soir/BDA
© Le Soir/BDA

A partir de janvier, tout propriétaire qui décidera de confier son logement à une agence immobilière sociale (AIS) se verra offrir une prime annuelle de 500 à 1.500 euros. L’objectif ? Encourager la mise en location de biens à loyer modéré, pérenniser l’offre et ainsi permettre aux familles à revenus modestes de trouver un logement décent à loyer accessible.

Depuis 2016, les propriétaires de biens immobiliers en AIS bénéficiaient d’une prime sur les centimes additionnels communaux au précompte immobilier. Toutefois, suite à un amendement proposé par le président du parlement bruxellois Charles Picqué (PS) et approuvé par les députés, les propriétaires logements mis en AIS seront, dès 2018, totalement exonérés de précompte immobilier. Cela signifie que la prime sur les additionnels communaux n’a plus lieu d’être.

Suite à cela, le collège a décidé de créer une mesure complémentaire pour encourager les propriétaires à confier leur logement à une AIS : la prime d’encouragement. Concrètement, tout propriétaire qui décide de confier son logement à une AIS à partir de 2018 recevra une prime de 500 euros pour un logement d’une chambre, de 1.000 euros pour un deux chambres et de 1.500 euros pour un trois chambres. La prime concerne également les propriétaires qui renouvelleront leur contrat de gestion ou de location, avec la particularité que les primes seront alors majorées de 10 %.

« Le système AIS est un moyen alternatif de créer rapidement du logement à loyer modéré. Cela n’empêche évidemment pas de poursuivre la création de logements publics », précise Charles Picqué, bourgmestre de St-Gilles.

Rappelons qu’un propriétaire qui confie son bien à une AIS bénéficie des avantages de voir son bien géré entièrement par l’agence et a l’assurance de recevoir un loyer même en cas de vide locatif. L’aspect négatif est que le propriétaire doit accepter que le loyer de son bien soit inférieur au prix du marché.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous