L’échevin Pascal Lafosse (PS) quitte le collège communal de Mons

d-20160502-G7GPM9 2017-12-19 20:02:58

L’échevin socialiste de Mons Pascal Lafosse, en charge des Fêtes, des Sports et de la Mobilité, a annoncé ce jeudi après-midi qu’il renonçait à ses fonctions au sein du collège PS-CDH de la ville. Il redevient simple conseiller communal. L’opposition MR et Ecolo réclamait sa démission après les révélations de ces derniers jours sur le fonctionnement d’un ASBL de Cuesmes dont il est administrateur à titre privé, et que préside son père, l’ancien bourgmestre Maurice Lafosse.

Un conseil communal extraordinaire et à huis clos était convoqué ce soir à 19h. Le mandataire PS devait répondre aux questions des élus. Cette réunion est désormais sans objet et a été annulée, ce qui coupe l’herbe sous le pied d’une minorité déchaînée.

« Propos déshonorants »

« Ces derniers jours ont vu l'accumulation d'amalgames et de propos aussi douteux que déshonorants à mon égard, sans le moindre souci de vérification,a déploré Pascal Lafosse lors d’une conférence de presse dans laquelle il a dénoncé « une opposition agressive et hargneuse ».

Pour le Cuesmois, « l’association assume pleinement ses obligations conformément à son objet social. Les rapports d’activités le prouvent. Des gens en témoignent aussi. Tous les administrateurs sont bénévoles. » Le désormais ex-échevin estime que son honneur est atteint par les accusations d’ont il fait l’objet.

ASBL utilisée à des fins politiques

L’ASBL en question s’appelle « La Persévérance ». Elle gère la Maison Emilie qui vient en aide aux personnes en difficultés. La famille de Maurice Lafosse est omniprésente dans ses structures. Les informations qui ont circulé ces derniers jours font état d’une sorte de détournement de l’objet social de l’association qui aurait servi les intérêts politiques de Pascal Lafosse et du PS local.

En sa qualité d’échevin, le Cuesmois aurait laissé son secrétariat donner des consignes politiques au personnel de l’ASBL. Les emplois sont financés par de l’argent public, celui de la Région wallonne.

Le CDH menaçait de quitter la majorité

La démission de Pascal Lafosse a une conséquence directe. Alors que le CDH se trouvait en porte-à-faux au sein du collège échevinal, l’échevine de la Culture Savine Moucheron devrait rester membre de l’exécutif montois présidé par Elio Di Rupo. Le CDH menaçait de quitter le navire si l’échevin montré du doigt restait en place.

Le bourgmestre de Mons s’est brièvement exprimé : « Je remercie Pascal pour son acte courageux qui, je l’espère, permettra de retrouver de la sérénité au sein de la Ville », a tenu à souligner le Bourgmestre.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous